Le challenge “fill the bottle”

Pendant tout le mois d’août, ce défi a occupé des milliers de jeunes à travers toute la France. Les photos, abondamment relayées, ont inondé les réseaux sociaux, accompagnées du hashtag « Fill the bottle ». C’est une lycéenne d’Amboise, Noélie Mao, qui a inspiré ce mouvement. Cette fois, la chasse est fructueuse : sur un kilomètre, les deux copines ramassent plus de 2.500 mégots.                                                                                                

Le principe est simple : se munir d’une bouteille en plastique, sortir dans la rue et les remplis de mégots. « Mettant en moyenne douze ans à se dégrader, le mégot de cigarette est aujourd’hui la cible numéro un des militants écolos », il serait donc intéressant de se mobiliser pour ramasser un maximum de mégot de cigarette.

La présence des mégots dans la nature ou dans l’eau est d’autant plus grave que, toujours selon cette étude, le filtre, qui n’est pas en coton mais en acétate de cellulose, est traité avec de nombreux produits toxiques. Ce challenge plait autant car que ce soit en randonnée, à la plage, ou bien dans la rue, à 13ans, 25ans, ou bien 60ans, il est accessible à tous. Il permet de pouvoir nettoyer l’environnement tout en pratiquant une activité physique.

 

Les Sables-d’Olonne.
77 000 mégots recyclés grâce au fill bottle Challenge     


Source : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/les-sables-dolonne-85100/les-sables-d-olonne-77-000-megots-recycles-grace-au-bottle-challenge-6502784

 

Des sites ont aussi été mis en place pour pouvoir s’inscrire à des évènements « fill the bottle » avec un groupe de personne et selon le nombre des bouteilles et de mégots ramassé un prix ou des cadeaux vous sont offert. Des écoles ont aussi organisé des sorties avec les enfants pour pouvoirs nettoyer leurs villes, comme nettoyons la nature qui suscite aussi une journée de nettoyage d’une ville ou d’un village.

Beaucoup pensent encore que jeter son mégot, c’est un geste anodin, mais non, un seul petit mégot met treize ans à se dégrader dans la nature et peut polluer 500 litres d’eau !  

Malika et Louisette

En cas de problème dans l’article (coquille, erreur, élément à ajouter / supprimer), sélectionnez le texte en question et appuyez sur Ctrl + Entrée et laissez un commentaire. Merci !

Print Friendly, PDF & Email

This site is protected by wp-copyrightpro.com

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :